Escossor, la compagnie!

La taverne de l'Escossor, lieu d'échange et de rencontre.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zacharia Lelouarn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Z4C
Aide de camp


Messages : 1
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 47
Localisation : Pérouges

MessageSujet: Zacharia Lelouarn   Mar 27 Sep - 19:14

Je m'appelle Zacharia
Zacharia Lelouarn.
Je suis né le 8 février 1437 à Vitré en Bretagne.
Mon histoire débute par celle de ma mère, Evelyne, qui s'est sortie des griffes d'un homme violent, tant par ses paroles que par ses actes.
Elle a pu s'échapper, vivant par ses propres moyens et sa débrouillardise.
C'est à elle qu'on a donné le surnom de « Louarn » qui veut dire en breton « renard ».
Elle a été embauchée dans le commerce de Philippe Descourt, pelletier à Vitré.
Grâce à elle, son commerce s'est très bien développé.
Philippe devint mon 2 éme père, m'assura éducation et amour.

Ils sont devenus le fournisseur exclusif de la maison Landais, tailleur.
Pour ma part, je suis devenu ami avec Pierre, le fils Landais. De très bons amis.
En 1442, il rentre au service du duc François Ier pour commencer une incroyable ascension, dont j'en profiterais un instant.

En 1450, les villes de Bayeux, Caen et Cherbourg sont libérées du joug des Godons. Ces maudits anglois se rendent sans difficulté, face à l'armée de Charles VII.
Pour mes 16 ans, je pars aider l'armée de Bretagne pour les bouter de la Gascogne.

Nous partons avec quelques chevaliers, cavaleries et infanteries, dirigés par l'amiral André de Lohéac, Maréchal de France, et vassal du Duché de Bretagne..
Ma première bataille fut donc celle de Castillon.
J'étais jeune, juste avec mon équipement et ma barbiche.
Lors d'un assaut pour prendre à revers l'armée anglaise et gascogne, la cavalerie chargea.
Mes camarades et moi-même suivions au pas de course.
C'est à ce moment là qu'un coup de couleuvrine a désarçonné cet anglois qui ne portait pas d'armure, juste un heaume ouvert, vociférant des ordres avec son épée.
Ma bardiche lui a demandé de se taire, une bonne fois pour toute.
Plus tard, on a su que c'était John Talbot, Duc et chef anglais.
Ses raids et escarmouches ne sont plus.

De retour, à Vitré, Pierre Landais me demande de travailler pour lui. D'apprendre l'art du commerce.
En 1461, un an après de la création de l'université de Bretagne à Nantes, il me demande de partir vers l'Est, exactement vers la Savoie.
Louis XI est roi de France donc Charlotte de Savoie, sa femme, devient reine de France.
Le but de Pierre Landais est de se placer et de conforter l'essor économique que la Bretagne connaît.

J'ai pu marié ma demi sœur, Charlotte de 4 ans ma cadette à un riche propriétaire terrien proche de Chambéry.
La Savoie commence à importer massivement les produits de Bretagne, sans oublier il est vrai d'important bénéfices pour Pierre Landais devenu trésorier général du duc de Bretagne François II.

J'ai donc un pied en Bretagne et un autre en Savoie.
J'ai pu fait la rencontre d'un chirurgien, Sylvius . Bien placé auprès des nobles de Savoie.
De plus chef d'une compagnie d'armes, Escossor .
Une amitié naissante, des compagnons d'armes ,je reste donc sur cette cité de Pérouges. Non loin de mes intérêt marchand en Savoie.
Malgré un climat délétère entre la noblesse Bretonne et la famille Landais, la Bretagne prospère économiquement et devient au cours de cette période l'état le plus opulent d'Europe avec les Flandres... et un pays abondant est forcément convoité..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zacharia Lelouarn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE BOOMERANG DE "LINGALA FACILE"..ZAC?
» Zachris Topelius

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escossor, la compagnie! :: La compagnie! :: Les membres-
Sauter vers: