Escossor, la compagnie!

La taverne de l'Escossor, lieu d'échange et de rencontre.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le couteau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
latrac
Officier de tir
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 53
Localisation : velay libre

MessageSujet: le couteau   Dim 3 Mar - 8:38

C’était une coutume d’apporter un couteau privé au dîner sauf la haute noblesse ou les invités les plus importants. Lorsqu’il n’y avait pas assez de couteaux, on en partageait avec les voisins. À cette époque-là, il y avait trois sortes de couteaux : un couteau privé tranchant et aigu, un couteau à une lame large et lourde pour séparer de la viande des os et un couteau à une lame large et ronde qui s’appelait «présentoir».

Le couteau a été très longtemps un objet personnel que l'hôte n'était pas tenu de fournir. Les Anciens apportaient leur couteau à table.

Au Moyen âge, on portait le couteau à la ceinture, dans une gaine de cuir dont la forme était différente selon les saisons. Il y avait alors une grande variété de couteaux : pour trancher la viande, désosser la volaille ; pour casser les noix, le cervoir ; surtout des couteaux à pain, part-pain, taille-pain, souvent engainé avec le couteau à tranchoir.

Sur la lame des couteaux de monastère était gravées la musique et les paroles du Bénédicité et des Grâces. Il était de mauvais goût à cette époque d'offrir des couteaux. C'est ce que dit, en 1460, "l'Évangile des Quenouilles" ; "celui qui estrennes sa dame par amour, le Jour de l'An, de couteau, sachez que leur amour refroidira."

Les manches des couteaux changeaient de couleur selon la période liturgique : ils étaient noirs pendant le Carême bien sûr, blancs à Pâques, mi-blancs mi-noirs à la Pentecôte.

Canif : Instrument, le plus souvent de poche (composé d'un manche et d'une ou plusieurs petites lames) qui généralement se ferme. Il était anciennement appelé kenivet (première mention sous le nom de quenif en 1441, de l'ancien anglais cnif). Le couteau fermant existait déjà à l'époque romaine.
Coutelle et braquemart : Sont plutôt de courtes épées.
Couteaux à crocs et à plates du Moyen âge : Etaient des armes dont la fine lame se glissait entre les joints de l'armure pour tuer l'homme qui était à terre (certains étaient appelés « miséricorde »).
Coutelets furgeoirs (furgette, esguillette) : Au Moyen âge, c'étaient de petits couteaux servant de cure-dent.
Dague : Poignard à lame large, courte et pointue dont le milieu de la lame est toujours la continuation de l'axe de la poignée et qui meurt avec sa pointe (porté pendant le Moyen âge et jusqu'au XVIIIe s.).
Poignard : Le mot provient du latin pugnalis, lui-même dérivé de pugnus (le poing); arme à lame droite et très courte. Anciennement, c'était une dague de petite dimension (daguette), un stylet ou encore un couteau à lame fine et forte, destiné à frapper de la pointe.
Scramasaxe : Couteau de guerre (en usage chez les Francs) possédant un seul tranchant rectiligne plus ou moins courbe ou coudé.
Stylet : Poignard à lame très menue et ordinairement quadrangulaire ou triangulaire pouvant mesurer de 25 à 50 cm. de long (en usage surtout en Italie depuis la fin du XVe s.)






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escossor.unblog.fr/
Corbin
Admin
avatar

Messages : 540
Date d'inscription : 05/04/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: le couteau   Dim 3 Mar - 11:34

génial merci! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escossor.forum-actif.net
Goupil
Ménestrel
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: le couteau   Dim 3 Mar - 12:34

C'est intéressant ca, j'aime bien quand ca touche le coté quotidien. On en parle moins !

_________________
Un jour les procrastinateurs domineront le monde...
Mais pas aujourd'hui clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La patte de l'Ours
Garde du corps
Garde du corps
avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 27
Localisation : Rhodes Libre

MessageSujet: Re: le couteau   Dim 3 Mar - 14:56

Citation :
en usage surtout en Italie depuis la fin du XVe s

On se demande pourquoi... ^^

_________________
F.E.R.T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupil
Ménestrel
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: le couteau   Dim 3 Mar - 18:29

Couper le fromage ? clown

_________________
Un jour les procrastinateurs domineront le monde...
Mais pas aujourd'hui clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le couteau   

Revenir en haut Aller en bas
 
le couteau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un amant, un couteau
» Le couteau de brèche
» peinture abstraite huile au couteau
» l'origine du couteau
» [INFO ou INTOX] HD2 VS couteau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escossor, la compagnie! :: La taverne :: Epees et boucliers-
Sauter vers: